Pourquoi Pfizer ne voulait pas publier leurs documents ?

Réponses possibles

  • Effets secondaires plus graves chez les plus jeunes
  • Pas de bénéfice pour ceux qui ont eu le Covid
  • Baisse de l’immunité la semaine après l’injection

Le document de 334 pages de Pfizer d’où provient l’extrait affiché dans la vidéo : « effets secondaires moins forts et moins fréquents chez les plus âgés que chez les plus jeunes, et tendant à augmenter en fonction de la dose. »

Page : 319 « Les modifications de laboratoire hématologiques les plus fréquemment observées étaient des diminutions transitoires des lymphocytes notées 1 à 2 jours après la dose 1. Ces diminutions sont revenues à la normale lors de la visite suivante de l’étude (au jour 8) »

Conclusion : les seuls qu’il aurait fallu confiner, ceux sont les vaccinés, la semaine après injection…

One thought on “Pourquoi Pfizer ne voulait pas publier leurs documents ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.