Prix du carburant : Barbara Pompili demande aux distributeurs de “réduire leurs marges”

Prix du carburant : Barbara Pompili demande aux distributeurs de
 

Cette flambée des prix est notamment portée par la reprise économique partout dans le monde, et plus spécialement en Chine, après la pandémie de covid-19.

Alors que le prix des carburant flambe, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a demandé mardi 12 octobre aux distributeurs de “faire un geste en réduisant leurs marges”.

“Nous allons nous assurer que les distributeurs jouent le jeu et ne profitent pas de la situation pour accroître le prix à la pompe de manières excessive au détriment des Français les plus modestes, a-t-elle déclaré lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Nous ne laisserons pas nos concitoyens sans solution face à cette hausse des prix du carburant, en particulier les nombreux Françaises et Français qui ont besoin de leur voiture tous les jours.”

 
 

“Je demande également aux distributeurs de faire un geste dans cette période difficile en réduisant leurs marges”, a déclaré la ministre.

Le prix du litre de gazole dépasse aujourd’hui le niveau qu’il avait atteint en octobre 2018, au moment de la crise des “gilets jaunes”. Ce carburant, qui représente 70% des ventes en France, s’affiche en moyenne à 1,5354 euros le litre.

Le 28 septembre, le litre de sans-plomb 98 a franchi la barre des 2 euros dans l’agglomération parisienne (2,009 euros le litre), sur l’Île d’Yeu (2,060 euros le litre) en Vendée et sur l’aire de pont Sud sur l’A39.

Cette flambée des prix est notamment portée par la reprise économique partout dans le monde, et plus spécialement en Chine, après la pandémie de covid-19.

 

3 réflexions sur “Prix du carburant : Barbara Pompili demande aux distributeurs de “réduire leurs marges”

  • octobre 13, 2021 à 8:03
    Permalien

    Ils demandent aux fournisseurs de baisser leur prix, mais au gouvernement on ne reduit aucunes taxes ni impots…..

    Répondre
  • octobre 13, 2021 à 11:20
    Permalien

    Ils sont tellement habitués à gratter les français… Pdt presque 10 ans ont a eu les baril proche des 100€ et l’essence restait a 1.5€ le litre…
    La on est a 83€ le baril…
    Ils en font quoi de l’argent sérieusement ???

    Répondre
  • octobre 13, 2021 à 3:21
    Permalien

    on reconnait les cons car ils sont capables de tout…nous sommes gouvernés par des crapules qui se foutent ouvertement de la gueule des français et certains adorent…pauvre pays !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner