Quelques jours après avoir reçu une première dose de vaccin Pfizer, Quentin Caron, 18 ans, entre en réanimation à l’hôpital de Narbonne. Le jeune Audois est victime d’une myocardite. Sa mère, Céline, témoigne «pour que ça n’arrive pas à d’autres enfants».