Roche lance un nouveau test pour différencier le coronavirus de la grippe

Roche lance un nouveau test pour différencier le coronavirus de la grippe

Le groupe suisse Roche lance un nouveau test pour différencier le coronavirus de la grippe A et B qui permet d’obtenir un résultat en 15 à 30 minutes, annonce-t-il lundi. Ce test nasopharyngé est destiné à être réalisé par les professionnels de santé, en laboratoire ou environnement médical, ajoute le groupe, précisant qu’il ne s’agit pas d’un auto-test.

Ce test antigénique doit permettre aux médecins d’établir rapidement un diagnostic. «Il est essentiel que les professionnels de santé ait la possibilité de savoir rapidement si un patient présente une infection au SARS-CoV-2 ou à la grippe, en particulier dans la mesure où la pandémie de Covid-19 s’étend dans notre saison de la grippe», souligne Thomas Schinecker, le directeur de la division Diagnostics de Roche, cité dans le communiqué.

Il sera disponible d’ici début janvier dans les pays qui acceptent le marquage de conformité européenne CE, indique le groupe suisse dans un communiqué. Il compte également déposer une demande d’autorisation d’urgence aux Etats-Unis début 2022. Les séquences du variant Omicron actuellement disponibles ont été analysées, et selon les premières expérimentations in silico, il ne devrait pas y avoir d’impact sur la performance de ce test, précise Roche.

Numéro un mondial de l’oncologie, le groupe s’appuie également sur une importante division spécialisée dans les outils de diagnostics. Ce test est vingt-deuxième test qu’il a lancé depuis le début de la pandémie, et son cinquième test rapide.