Slovénie : la justice se prononce contre la vaccination obligatoire pour le secteur public

Le 6 décembre, la plus haute juridiction slovène a rendu un jugement qui affirme que la loi instaurant la vaccination obligatoire pour les employés du secteur public était inconstitutionnelle.

La plus haute juridiction slovène a statué le 6 décembre qu’une loi instaurant la vaccination obligatoire pour les employés du secteur public – à moins qu’ils ne puissent prouver qu’ils ont déjà contracté la maladie – était inconstitutionnelle.

Alors que le gouvernement slovène avait initialement prévu d’imposer la mesure à partir du 1er octobre, la Cour constitutionnelle du pays en a bloqué l’application dans l’attente d’une décision finale.

D’après l’agence de presse slovène STA, le tribunal a estimé : «Une telle mesure équivaut à imposer la vaccination obligatoire, ce qui nécessite d’abord une modification de la loi sur les maladies infectieuses.» Le gouvernement slovène n’a pour l’instant fait aucun commentaire sur la décision de justice.

Selon les chiffres communiqués par l’OMS, au 6 décembre, plus d’un million de Slovènes sont entièrement vaccinés, soit environ 55% de la population. Le gouvernement slovène essaye d’accroître le taux de vaccination qui reste toujours en deçà de la moyenne de l’Union européenne. Toujours selon l’OMS, les nombre de contaminations quotidienne est en baisse avec 1 116 nouvelles infections recensées en moyenne chaque jour. Au 6 décembre, la Slovénie dénombre 430 064 contaminations et 5 676 décès liés au coronavirus.

Les manifestations contre les restrictions sanitaires se multiplient en Europe

Dans le but d’accroître les taux de vaccination, plusieurs pays européens ont pris des mesures visant à durcir les restrictions sanitaires. L’Allemagne, l’Autriche et la Grèce comptent rendre la vaccination obligatoire contre le Covid-19 à partir du début de l’année prochaine pour au moins une partie de la population.

L’Autriche, qui vit depuis le 22 novembre un nouveau confinement partiel, en vigueur jusqu’au 11 décembre, est le premier pays de l’Union européenne à avoir annoncé que la vaccination serait obligatoire, à partir du 1er février. Depuis trois week-ends, le pays est le théâtre récurrent de mobilisations de contestation dans la rue contre des mesures que le gouvernement a défendues en invoquant une quatrième vague de cas de Covid-19 qui met sous pression les unités de soins intensifs des hôpitaux ainsi que par le taux de vaccination de 67%, parmi les plus faibles d’Europe occidentale.

Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé le 4 décembre dans plusieurs villes du nord-ouest de l’Europe pour protester contre les restrictions sanitaires.

Selon Reuters, dans la ville d’Utrecht, aux Pays-Bas, plusieurs milliers de personnes ont manifesté contre les nouvelles restrictions sanitaires instaurées le 27 novembre. Les manifestants brandissaient des banderoles avec l’inscription «Medical Freedom Now!» (Liberté Médicale Maintenant !). Toujours selon Reuters, à Francfort en Allemagne, la police a interrompu une manifestation de plusieurs centaines de personnes pour avoir omis de porter des masques et de respecter les mesures de distanciation sociale. A Berlin, où un nouveau gouvernement devrait prendre ses fonctions dans quelques jours, de petits groupes se sont rassemblés dans la capitale pour protester contre les restrictions sanitaires.

En Belgique, des milliers de manifestants s’étaient rassemblés le 4 novembre dans les rues de Bruxelles pour protester contre la gestion de la crise sanitaire dans le pays. Déployée en nombre, la police a fait usage de canons à eau pour empêcher la progression du cortège.

Source : https://francais.rt.com/international/93385-slovenie-justice-se-prononce-contre-la-vaccination-obligatoire-pour-le-service-public