Son mari décédé suite au vaccin : qui est responsable ? Marie Carmen Lattuchella

Mme Latuchella : “je ne vois rien d’autres qui aurait pu changer dans la vie de mon marie que le vaccin”.

Auteur(s): FranceSoir

Un témoignage intense de Marie Carmen Lattuchella ayant perdu son mari le 9 août, quelques semaines seulement après qu’il avait reçu le vaccin. Son mari n’ayant eu aucun antécédent médical et prenant soin de sa santé, est parti dans son sommeil, sans qu’aucun signe n’ait pu laisser penser à ses proches qu’ils ne reverraient pas son sourire le lendemain.

Elle accepte de témoigner pour faire part de son désarroi. Détruite par la perte de son conjoint, elle explique qu’on l’empêche de faire son deuil car les hôpitaux mettent des bâtons dans les roues lorsqu’elle demande une autopsie.

Les résultats complémentaires vont prendre plus de temps ; à l’heure actuelle, on ne sait même pas de quoi est mort Monsieur Lattuchella. Est-ce le vaccin ? Est-ce un problème médical inconnu ? Ne pouvant retenir ses larmes dans cet entretien, la mère de trois enfants a pu aller jusqu’au bout de l’interview pour nous raconter ce qu’elle vit, et pour alerter sur de potentiels risques liés au vaccin.

Le décret 1059 dispose que l’on peut éviter la deuxième dose de vaccin si l’on a un accident lié à la première injection, le mari n’aura pas eu cette chance. Marie Carmen nous explique qu’elle n’était pas au courant de l’existence de ce décret.

One thought on “Son mari décédé suite au vaccin : qui est responsable ? Marie Carmen Lattuchella

  • QUI EST RESPONSABLE ? BEAUCOUP DE GENS MAIS SURTOUT SON GOUVERNMENT.

    A DIFFUSER LARGEMENT;

    Une plainte pour crimes contre l’humanité a été déposée a la Cour Pénale International (CPI) par des avocats de plusieurs pays contre les dirigeants de pays divers comme la France, le Royaume- uni, la Slovaquie et la Tchéquie.

    Cette plainte a été initiée par le CSAPE (Collectif des Syndicats et Associations Professionnels Européens) a laquelle se sont associés les avocats d’autres pays européens.

    La Cour Pénale International (CPI) est la plus haute instance juridique mondiale mise en place pour juger les crimes contre l’humanité, génocides ou crimes de guerre. La CPI s’appuie sur différents traités et textes légaux que tous les pays du monde ont ratifiés, comme la déclaration des droits de l’homme, le traité de Rome, le Code de Nuremberg et autres textes afférant aux droits humains.

    La plainte initiée par le CSAPE est ouverte a tous les citoyens des pays concernés et plus particulièrement a ceux qui sont victimes de crimes contre l’humanité de la part de leur gouvernement, comme c’est le cas avec la dictature du régime macron.

    Tout citoyen ou résident français a le droit de se porter partie civile et de relayer cette pliante auprès de la CPI.
    Il suffit pour cela de télécharger le document déjà prêt sur le site du CSAPE, de le signer avec votre nom et adresse, et de l’envoyer par voie électronique et par LRAR Lettre recommandée avec Accusé de Réception a la CPI.

    Des milliers de plaintes ont déjà été envoyée au TPI et seul un nombre extrêmement important de plaintes pourra faire bouger les choses et faire réagir cette institution. Plus vous serez nombreux et plus vous serez entendu.

    l’alternative est de continuer a ne rien faire et sombrer chaque jour un peu plus dans la dictature, la surveillance totalitaire et la destruction de nos droits, de nos libertés, de notre démocratie, de nos corps, de nos enfants et de leur avenir.

    Les medias, soignants, politiciens, commerçants, institutions, corporations et tous les collaborateurs impliqués dans cette vaste opération criminelle, sont non seulement responsables mais sont aussi coupables.

    Il est temps que les responsables de ces crimes soient arrêtés, inculpés et punis pour leurs actions, leur participation ou leur inaction.

    Vous trouverez ici le lien vers le site du CSAPE http://www.csape.international

    La plainte est téléchargeable et la procédure a suivre est indiquée pour se joindre a cette plainte.

    Pour vous associer à la plainte, Particulier ou professionnel, Nous contacter : csape.sg@hotmail.com Secrétaire général Tel : 33 (0)6 12 55 63 20

    VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER LA PLAINTE ET LA NOTE DE DIFFUSION ICI:

    https://href.li/?https://www.dropbox.com/s/geurx0dqarhck3e/PLAINTE%20CSAPE-FRA-CRIME%20CONTRE%20HUMANITE.pdf?dl=0

    Complaint ENG

    https://www.dropbox.com/s/5wrsjsjyx5zrnmw/COMPLAINT%20CSAPE-FRA-CRIME%20AGAINST%20HUMANITY%20-%20V.pdf?dl=0

    A envoyer a:

    Cour pénale internationale
    Unité des informations et des éléments de preuve Bureau du Procureur
    Oude Waalsdorperweg 10
    2597 AK Den Haag,
    Pays-Bas
    otp.informationdesk@icc-cpi.int

Commentaires fermés.