Suède : 70 % des « décès dus au coronavirus » sont complètement vaccinés

par Jade · Publié 12 octobre 2021 · Mis à jour 11 octobre 2021

Le journal Svenska Dagbladet a souligné qu’en fait, c’est une majorité de personnes entièrement vaccinées qui sont décédées du Covid-19 entre le 1er et le 24 septembre. Parmi les personnes décédées, sept sur dix étaient totalement vaccinées. L’âge médian des personnes décédées entièrement vaccinées est de 86 ans.

Malgré cela, les chercheurs continuent de penser que la vaccination offre une protection contre les maladies graves et le décès, mais que cette protection n’existe que pour une courte période. Les personnes entièrement vaccinées sont donc invitées à rester très prudentes.

« Les personnes entièrement vaccinées bénéficient généralement d’une bonne protection, mais cela signifie qu’il faut continuer à être prudent cet automne », a déclaré Farshid Jalalvand, chercheur en microbiologie clinique à l’université de Lund.

Il a déclaré au Svenska Dagbladet qu’il y avait « plusieurs explications » au nombre élevé de personnes entièrement vaccinées qui meurent du SARS-CoV-2. « Les principales raisons sont probablement que cela fait maintenant assez longtemps que les plus âgés n’ont pas été vaccinés, que la couverture vaccinale a augmenté, que les restrictions ont été assouplies et que la variante delta a pris le dessus. »

Le journal a interviewé plusieurs personnes âgées entièrement vaccinées, qui sont maintenant déçues de constater que la vie ne va pas reprendre son cours normal, bien qu’elles aient reçu deux injections. Selon une étude britannique préimprimée, l’effet protecteur de ces injections semble diminuer après seulement trois mois.

Pour Mona Serenius, 81 ans, l’avenir en tant que personne vaccinée n’est pas aussi positif qu’elle l’avait prévu. Parce qu’elle a suivi de près l’actualité, elle dit avoir entendu parler de rapports récents selon lesquels le vaccin contre le Covid-19 n’offre pas la protection à long terme que beaucoup espéraient.

Selon l’Agence suédoise de la santé publique, environ 84,2 % de la population âgée de plus de 16 ans a reçu au moins un vaccin.

LifeSite news a également fait état de l’échec de l’efficacité des vaccins aux États-Unis. Une étude similaire réalisée par Humetrix pour le projet Salus du ministère de la défense et analysant les données de Medicare a révélé que les patients Medicare « entièrement vaccinés » représentaient actuellement environ 60 % des hospitalisations.

Le projet Salus est un programme d’exploration de données basé sur l’IA et géré par le Département américain de la défense (DOD). Il porte sur un énorme échantillon de données de 5,6 millions de bénéficiaires de Medicare, dont 80 % ont plus de 65 ans.

Traduction de Free West Media par Aube Digitale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner