Suisse : Une crèche n’accueille plus les bambins de parents non-vaccinés.

Dans le canton de Soleure, une crèche a pris une mesure drastique destinée à protéger ses petits pensionnaires.

Une crèche de Grenchen a pris une décision radicale.

Responsable de crèche à Grenchen (Granges), dans le canton de Soleure, Barbara Banga a pris une décision drastique: elle a introduit la règle dite des 2G pour les parents des bambins qui sont accueillis dans son établissement. En clair, s’ils ne sont pas vaccinés contre le coronavirus ou guéris, plus question de s’occuper de leurs enfants.

Barbara Banga a même décidé qu’il n’est pas question qu’un proche vacciné puisse emmener l’enfant à la place des parents, explique «Blick». Pour elle, des parents qui ne sont pas protégés peuvent transmettre le virus à leur petit, qui peut ensuite en contaminer d’autres à la crèche.

Parfaitement légal, selon son époux

Sa crèche accueille neuf enfants, pour la matinée, chaque jour. Ils ont de 2 ans jusqu’à l’âge de la maternelle. Leurs 18 parents ont désormais été avertis. Elle dit avoir reçu 5 réponses positives jusqu’ici et affirme surtout qu’elle rompra sans hésiter le contrat qui la lie avec les parents qui n’accepteraient pas la nouvelle règle.

Si Barbara Banga a pris cette décision, explique le quotidien alémanique, c’est pour protéger les enfants qu’elle accueille mais aussi car elle ne veut plus vivre de fermetures et, souligne-t-elle encore, car «le nouveau variant Delta peut être plus de 60% plus contagieux que le précédent».

Époux de la Soleuroise, Boris Banga est un ancien président de Grenchen et ancien conseiller national. Il est surtout avocat et, selon lui, la décision de son épouse est parfaitement légale.

Source : https://www.lematin.ch/story/une-creche-naccueille-plus-les-bambins-de-parents-non-vaccines-417662652023

One thought on “Suisse : Une crèche n’accueille plus les bambins de parents non-vaccinés.

  • La décision est basée sur une information qui est fausse : le vaccin n’empêche pas la transmission du virus

Commentaires fermés.