Suisse : Zermatt ôte le béton, le boss reste en prison

Les trois tenanciers du restaurant anti-pass sanitaire sont toujours entre les mains des autorités. Du coup, pour faire joli, Zermatt a débarrassé les barricades.

Depuis dimanche et l’arrestation des trois restaurateurs de Zermatt (VS) qui refusaient le certificat Covid, plus rien ne bougeait. Et pour cause: le quérulent patron et ses parents sont toujours en détention, comme le confirme le procureur, qui a demandé mardi la prolongation de celle-ci puisque les trois personnes avaient brisé à plusieurs reprises le sceau officiel de la police et servi des clients. Le Tribunal des mesures de contraintes doit se prononcer.

Tôt mercredi matin, la Commune de Zermatt a procédé au débarrassage des blocs de béton qui avaient été posés devant l’entrée de l’établissement et que les anti-mesures sanitaires s’étaient approprié lors de leurs manifestations de soutien aux restaurateurs arrêtés. «Ces blocs n’avaient plus de raison d’être puisque le restaurant est de toute façon fermé. Ils ne donnaient pas une bonne image de la station», indique le porte-parole de la police cantonale valaisanne.

À noter que l’arrestation a été houleuse. Des messages sur les réseaux sociaux indiquaient que Ivan Aufdenblatten, le principal acteur de cette révolte éphémère, avait été blessé lors de l’intervention de police. «Il va mieux. Il n’a pas été gravement blessé», a indiqué le procureur au «Walliser Bote».

Source : https://www.20min.ch/fr/story/zermatt-ote-le-beton-le-boss-reste-en-prison-651745950301

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.