Surprise dans le programme de Macron : le candidat annonce un “métavers”

© World Economic Forum / Sikarin Thanachaiary / CC BY 2.0
Il s’agissait d’un des premiers moments forts de sa campagne, et Emmanuel Macron a finalement choisi de parler du métavers. L’actuel Président de la République, candidat à sa réélection, a abordé le sujet des univers virtuels, et donc du fameux métavers qui fait tant couler d’encre depuis quelques mois.

Alors que les cryptomonnaies commencent à peine à être réglementées par la loi, Emmanuel Macron veut aller encore plus loin dans son programme 2022, avec les technologies dérivées de la blockchain et du web3. De la même manière que Mark Zuckerberg l’avait annoncé il y a quelques mois, le candidat veut son propre métavers.

Selon le chef d’État, ce métavers devrait être à l’échelle européenne, comprenez qu’il serait régi et contrôlé par les États qui font aujourd’hui partie de l’Union européenne. Même si le Président de la République n’est pas rentré dans le détail technique de ce nouvel univers virtuel, cet intérêt soudain de la part du pensionnaire de l’Élysée montre à quel point ces technologies attirent, bien au delà de leur sphère d’influence technologique.

Un métavers européen : vrai projet, ou effet de mode ?

Car aujourd’hui, le métavers semble être l’enjeu de demain. Tout le monde s’y met, parfois sans forcément comprendre de quoi il s’agit. Nombreuses sont les marques, mais aussi les États, qui ont laissé le train des cryptomonnaies passé devant leurs yeux sans rien faire, et personne ne semble vouloir faire la même erreur avec le métavers – ou encore les NFT, ces petits jetons non fongibles, authentifiés par la blockchain, et qui ont eu aussi, une côte de popularité incroyablement haute.

Alors que faut-il retenir finalement de l’annonce d’Emmanuel Macron concernant la création d’un Metavers européen ? Certainement que derrière cette idée de métavers, il y a quelque chose de plus grand. En effet, ce projet européen n’est finalement que l’arbre qui cache la forêt, et le chef de l’État en est totalement conscient.

Briser la dépendance envers les GAFA

À Aubervilliers, ce 17 mars, il profitait de la présentation officielle de son programme pour expliquer qu’avec un métavers européen, le Vieux Continent pourrait défendre sa souveraineté “culturelle et informationnelle”. L’idée, selon lui, serait de casser notre dépendance envers les géants du web actuels, autrement dit les GAFA. Selon le président-candidat, la question du métavers est “un sujet absolument essentiel” dans le débat politique.

À l’approche du lancement officiel des campagnes politiques pour les présidentielles, le sujet du Web3 et des cryptomonnaies entre dans les discours politique. Aujourd’hui, c’est aussi Anne Hidalgo qui présentait une partie des chapitres de son programme. Dans ce dernier, un point sur les cryptomonnaies figure.

Source : https://www.presse-citron.net/programme-macron-candidat-metavers/