Tennis. Novak Djokovic fait citoyen d’honneur au Monténégro au milieu d’un bain de foule

Tennis. Novak Djokovic fait citoyen d’honneur au Monténégro au milieu d’un bain de foule

© SAVO PRELEVIC / AFP Novak Djokovic a été accueilli en star au Monténégro.

Novak Djokovic a été fait citoyen d’honneur de la ville de Budva au Monténégro. Le Serbe a été accueilli comme une rock star par une foule acquise à sa cause presque deux semaines après son expulsion d’Australie.

La super star du tennis mondial Novak Djokovic a été fait citoyen d’honneur d’une petite ville du Monténégro vendredi, près de deux semaines après avoir été expulsé d’Australie et privé d’Open à cause de son statut vaccinal.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant la mairie de Budva, station balnéaire de l’Adriatique, pour saluer le N.1 mondial.

« Budva est avec Novak » pouvait-on lire sur une banderole. Lorsque le Serbe de 34 ans s’est frayé un chemin à travers la foule, celle-ci s’est mise à scander « Nole, Nole », son surnom dans les Balkans. Djokovic, accompagné de ses parents, n’a pas parlé aux médias.

Novak Djokovic reçoit un cadeau de la part de Marko Carevic le maire de Budva. © SAVO PRELEVIC / AFP Novak Djokovic reçoit un cadeau de la part de Marko Carevic le maire de Budva.

« Un humaniste et philanthrope reconnu »

« À côté de ses résultats sportifs exceptionnels, Novak Djokovic est un humaniste et philanthrope reconnus, a dit le conseil municipal de Budva.

Le joueur a reçu la charte de citoyen d’honneur de la localité des mains du maire Marko Carevic. « Vous avez démontré par vos efforts et votre travail comment lutter pour la famille et le peuple », a-t-il dit.

 

Djokovic est rentré à Belgrade le 17 janvier après avoir été expulsé de Melbourne, où il rêvait d’une 10e victoire à l’Open d’Australie et d’un 21e titre record en Grand Chelem. En finale dimanche, le Russe Daniil Medvedev affrontera l’Espagnol Rafael Nadal.

Très populaire au Monténégro

À l’issue d’un long imbroglio politico-judiciaire, la star non vaccinée a échoué à convaincre la justice australienne d’accepter son recours contre l’annulation de son visa par le gouvernement australien et a dû quitter le pays.

Le refus de Djokovic de se faire vacciner fait peser un doute sur sa participation future à d’autres Grands Chelems.

Comme ailleurs dans les Balkans, Djokovic est extrêmement populaire au Monténégro où il s’est marié en 2014.

Le joueur était déjà citoyen d’honneur d’une autre ville monténégrine, Niksic. Tout au long de sa saga australienne, des Monténégrins ont organisé des manifestations de soutien dans plusieurs villes.

Depuis son retour, Djokovic s’était déjà rendu dans le minuscule pays des Balkans où il a visité le monastère orthodoxe d’Ostrog et rencontré le patriarche de l’Eglise orthodoxe serbe au Monténégro, l’évêque Joanikije.

Source : https://www.msn.com/fr-fr/sport/other/tennis-novak-djokovic-fait-citoyen-d-e2-80-99honneur-au-mont-c3-a9n-c3-a9gro-au-milieu-d-e2-80-99un-bain-de-foule/ar-AATf0sE