Thrombocytopénie thrombotique immunitaire induite par le vaccin et thrombose du sinus veineux cérébral après vaccination contre le COVID-19

Thrombocytopénie thrombotique immunitaire induite par le vaccin et thrombose du sinus veineux cérébral après vaccination contre le COVID-19

Résumé

Introduction : Les effets indésirables fréquemment rapportés de la vaccination COVID-19 consistent en une réaction locale au site d’injection suivie de plusieurs symptômes pseudo-grippaux non spécifiques. Cependant, de rares cas de thrombopénie thrombotique immunitaire induite par le vaccin (VITT) et de thrombose du sinus veineux cérébral (CVST) après des vaccins à vecteur viral (vaccin ChAdOx1 nCoV-19, vaccin Ad26.COV2) ont été rapportés. Ici, nous avons systématiquement examiné les cas signalés de CVST et de VITT suite à la vaccination COVID-19.

Méthodes : Cette revue systématique a été réalisée conformément à la déclaration PRISMA (Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-Analyses). Nous avons effectué des recherches dans PubMed jusqu’au 19 mai 2021 et les mots clés suivants ont été utilisés : vaccin COVID et neurologie, vaccin AstraZeneca COVID, vaccin ChAdOx1 nCoV-19 COVID, vaccin AZD1222 COVID, vaccin Janssen COVID, vaccin Johnson & Johnson COVID, Ad26.COV2 COVID vaccin. Les auteurs ont évalué les résumés et les titres de chaque article pour la sélection et l’inclusion. Des rapports en anglais sur les CVST et VITT post-vaccinaux chez l’homme ont été collectés.

Résultats : Jusqu’au 19 mai, nous avons trouvé 877 articles avec les termes recherchés. Nous avons trouvé 12 articles, qui présentent globalement les caractéristiques cliniques de 36 patients atteints de CVST et de VITT après le vaccin ChAdOx1 nCoV-19. De plus, deux articles ont été notés, qui présentent 13 patients avec CVST et VITT après le vaccin Ad26.COV2. La majorité des patients étaient des femmes. L’apparition des symptômes s’est produite dans la semaine suivant la première dose de vaccination (intervalle de 4 à 19 jours). La céphalée était le symptôme de présentation le plus fréquent. Une hémorragie intracérébrale (ICH) et/ou une hémorragie sous-arachnoïdienne (HSA) ont été rapportées chez 49 % des patients. La numération plaquettaire des patients était comprise entre 5 et 127 cellules×10 9/l, le test PF4 IgG et les d-dimères étaient positifs dans la majorité des cas rapportés. Parmi 49 patients atteints de TVC, au moins 19 patients sont décédés (39%) en raison de complications de CVST et de VITT.

Conclusion : Les prestataires de soins de santé doivent être familiarisés avec les présentations cliniques, la physiopathologie, les critères de diagnostic et la prise en charge de cette complication rare mais grave et potentiellement mortelle de la vaccination COVID-19. Un diagnostic précoce et une mise en route rapide du traitement peuvent aider à fournir aux patients une évolution neurologique plus favorable.