TPMP : Un chroniqueur privé de plateau, explications et engueulades

Cyril Hanouna fait la rentrée de “Touche pas à mon poste” sur C8 ce lundi 30 août 2021 et a choisi d’aborder des sujets divers et clivants. Il était entouré d’une flopée de chroniqueurs mais un d’entre eux a été contraint de s’exprimer tout au long de l’émission depuis la rue !

Fabrice Di Vizio a, encore une fois, crée le débat. Le chroniqueur, avocat de profession, a passé l’émission dehors. Alors que Cyril Hanouna, son public et ses autres chroniqueurs ont fait leur rentrée en direct sur le plateau habituel de Touche Pas à Mon Poste, Fabrice Di Vizio s’est vu refuser l’accès ! Un pupitre a été placé à l’extérieur du studio d’enregistrement. Il s’est expliqué.

Assis et face aux caméras, l’homme de loi a expliqué qu’il ne souhaitait pas se faire vacciner ni tester par PCR ou autre. Et, en l’absence de pass sanitaire, il n’a pas pu s’assoir auprès de ses collègues. “Fabrice a des convictions et il va jusqu’au bout de ses convictions. Il n’a pas pu accéder au plateau”, explique le présentateur de 46 ans, avant de donner la parole à son collègue.

Assis au beau milieu d’un passage piéton, Fabrice Di Vizio, non vacciné, explique : “J’ai refusé catégoriquement de me soumettre à un test complètement débile qui ne sert à rien et vise juste à me contraindre à faire quelque chose que je ne veux pas faire. Si cette mesure [le pass sanitaire, ndlr] servait réellement à protéger les autres, je l’aurais évidemment fait. Mais comme c’est pleinement assumé qu’on me pousse à faire un truc que je ne veux pas faire, je ne suis pas ce genre de mec”. Des propos clivants qui n’engagent que lui.

Très remonté, l’avocat a ensuite déclaré qu’il refusait de se faire tester et qu’il ne viendrait pas sur le plateau tant que tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne. “Concrètement sur votre plateau, il y a des gens vaccinés et d’autres non. Tout à l’heure, vous allez recevoir Laurent Alexandre, qui est vacciné. Mais est-ce que vous pouvez me garantir, si je viens, qu’il ne me contaminera pas ? Les personnes vaccinées réclament un privilège !”

Cyril Hanouna demande alors à son chroniqueur s’il est prêt à faire un effort si les personnes vaccinées font un test : Fabrice Di Vizio répond positivement. S’ensuit un tour de table et un débat sur la vaccination. Guillaume Genton a salué l’“acte de résistance” de l’avocat et a confié qu’il comprenait tout à fait son collègue et que, s’il n’avait pas été touché par la Covid-19 cet été, il ne se serait pas soumis au pass sanitaire et aurait suivi l’avocat dehors.

En revanche, d’autres ont énormément taclé Fabrice Di Vizio pour son attitude et ses propos. C’est le cas de Matthieu Delormeau avec lequel il s’est engueulé, le chroniqueur de retour sur TPMP lui faisant remarquer qu’il ne pourra pas se plaindre s’il termine “aux services de réanimation“. Quant à Laurent Alexandre, il a accusé Fabrice Di Vizio de faire “dans le complotisme” et de faire dans “la surenchère” lui reprochant notamment de défiler chaque samedi avec un représentant de l’extrême-droite à savoir Florian Philippot.

Pas mécontent d’être à l’écart de Cyril Hanouna et de ses chroniqueurs, Fabrice Di Vizio a dit qu’il était “très bien dehors”. Il a aussi précisé avoir reçu “des menaces” et être désormais accompagné par deux agents de sécurité. Il affirme aussi que même ses enfants sont protégés.