Trois jours après sa deuxième dose Pfizer, un ado de 15 ans et demi a fait un malaise.

Son ado de 15 ans hospitalisé, un père en colère : « Fallait-il vacciner mon fils ? » :

Son ado de 15 ans hospitalisé, un père en colère : « Fallait-il vacciner mon fils ? » :
Tony Dosbaa attend surtout que l’on prenne la situation de sa famille en compte, qu’on leur apporte de l’aide. Photo CL

Trois jours après sa deuxième dose, un ado de 15 ans et demi a fait un malaise. Il est hospitalisé. Son père est en colère, s’interroge sur la pertinence de la vaccination des ados sous la pression sociale.

Indigné. En colère. Dans le salon de la maison familiale de Mouthiers-sur-Boëme, Tony Dosbaa, instituteur remplaçant depuis 20 ans a les traits tirés, rongé par l’angoisse. Son épouse vient de partir pour hôpital, auprès de leur fils, 15 ans et sept mois. Depuis samedi dernier, l’ado est hospitalisé à Girac, en soins intensifs de cardiologie. Rarissime à son âge, il a fait un malaise cardiaque au petit matin.

Source : https://www.charentelibre.fr/sante/coronavirus/fallait-il-vacciner-mon-fils-les-questions-d-un-pere-en-colere-6960998.php

3 thoughts on “Trois jours après sa deuxième dose Pfizer, un ado de 15 ans et demi a fait un malaise.

  • Des criminels ! Que la justice se fasse bon sang !!! C’est insupportable…combien encore ???
    Ils sacrifient la jeunesse pour sauver des vieux ? Ou est la logique ?? Qui peut supporter cela ???

  • c’est drole c’est toujours des malaises répétés rarissimes !! il savait pas lire ce crétin, pour un prof c’est vraiment pas malin il aurait su que la piquouze était une daube mortifère inutile pour les enfants qui ne risquent en rien cette maladie artificielle

    • Bien sûr qu il faut pas piquer ni les ados, ni les enfants. Si ce qui arrive à son fils ne le détermine pas à préserver lla petite soeur, on ne peut pas aider. Il n a plus qu à demander à Veran. Et pleure après tant c est con

Commentaires fermés.