Ukraine : la Russie livre 430 tonnes d’aide humanitaire à des habitants, notamment dans le Donbass

Ukraine : la Russie livre 430 tonnes d'aide humanitaire à des habitants, notamment dans le Donbass

Le 8 mars, des convois organisés par le ministère russe des Situations d’urgence sont arrivés dans les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et Lougansk en provenance de la région de Rostov.
25 véhicules ont livré 220 tonnes d’aide humanitaire aux habitants du Donbass.
Un convoi humanitaire de 10 véhicules en provenance de Crimée est par ailleurs arrivé à Kakhovka, dans la région de Kherson, en Ukraine. Il a livré environ 90 tonnes de cargaison.
121 tonnes d’aide humanitaire ont été livrées de Belgorod au village de Liptsy, dans la région de Kharkov, par 14 camions du ministère russe des Situations d’urgence.
La cargaison comprend de la nourriture, des produits de première nécessité, des vêtements et des produits chimiques ménagers.

En images : l’aide humanitaire russe arrive en Ukraine

Ce 8 mars, 120 tonnes d’aide humanitaire en provenance de la région de Toula ont été livrées aux habitants de la région de Kharkiv en Ukraine.

La Russie évacue des citoyens étrangers de la région de Kherson

Les militaires russes ont organisé l’évacuation de citoyens égyptiens, azerbaïdjanais, pakistanais, suédois, italiens, brésiliens, indiens et marocains de la région de Kherson en Ukraine, en proie aux combats alors que le conflit se poursuit dans le pays.
Ce 8 mars, 248 ressortissants étrangers, dont 38 enfants, ont ainsi été transportés de la région de Kherson vers la ville d’Armiansk en Crimée, par des militaires.
Selon Moscou, l’évacuation a été organisée suite à la demande officielle des ambassades de ces pays adressée au ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, avec une demande d’assistance visant à assurer la sécurité de l’évacuation de leurs citoyens du territoire ukrainien, ainsi que sur les requêtes des ressortissants étrangers, présentées au bureau du commandement militaire de Kherson.
La Russie mène une offensive depuis plusieurs jours visant selon Vladimir Poutine à démilitariser l’Ukraine. De leur côté, Kiev et ses alliés occidentaux qualifient cette opération militaire de guerre d’invasion.