3 thoughts on “UKRAINE : préparez-vous au pire ! avec Pierre Jovanovic

  • Le pillage de la banque centrale Ukrainienne (par le Deep state) s’est fait sous la présidence de Bush. Trump a été élu en 2016. Biden en 2020.
    L’Allemagne fournit en armes les néo-nazis ukrainiens (bataillon Azov soutenu par Blackwater) pour les aider contre les Russes, ce qui a mis Poutine en colère. Durant la seconde guerre mondiale, la moitié ouest de l’Ukraine était pro-nazie. En 1945, Staline avait fait le ménage.
    Et si c’est la guerre et le chaos en Europe, on peut être certains que les islamistes tirerons leurs marrons du feu en rajoutant une guerre civile dans plusieurs pays d’Europe, dont la France, pour y installer des kalifats. On retournera à une France mozaïque comme au 11-12ème siècle.
    L’Ukraine est la forteresse européenne du Deep state (les mondialistes) que veut nettoyer Poutine avec la bénédiction de Trump. C’est une plaque tournante de trafic financier, d’armes, de drogue et d’esclavage sexuel des enfants.
    La CIA et le FBI sont des acteurs du Deep state. Trump a avec lui l’armée américaine, le Pentagone et la NSA. Biden n’a pas les codes nucléaires américains, c’est Trump et le général Berger chef des Marines qui les ont. Rappelons que les USA sont sous contrôle de l’armée en vertu de l’acte d’insurrection qu’a signé Trump avant de partir.
    La seule menace pour Poutine est dans les missiles Britanniques ou Français mais qui auront peu de chance de toucher leur cibles car ils seront interceptés par les S500 Russes (capables de descendre des satellites avec précision)… Mais les Chinois soutiennent Poutine (en lorgnant Taïwan)… Et personne ne peut rien contre les missiles nucléaires hypersoniques russes qui ont une bonne année d’avance sur les Américains.
    Macron est de plus en plus dangereux pour la France. Il va falloir l’arrêter “quoi qu’il en coûte” comme il dit… La France devrait sortir très vite de l’OTAN. Il risque fort de reporter les élections sous prétexte de guerre et rester ainsi au pouvoir, ou invalider les élections s’il est face à Zemmour (ou Le Pen) au second tour s’il est évincé sous prétexte qu’il ne voudra pas “laisser la France à l’extrême droite” comme il le prétendra comme argument.
    Français réveillez-vous. Macron ne nous a protégé de RIEN et ne nous protègera de RIEN. Il nous impliquera dans cette guerre ; et là vous aller morfler !…

  • Oups erreur de ma part. Le pillage de la banque centrale ukrainienne en 2014 s’est fait sous la présidence d’ Obama aux USA.

  • Merci encore.
    Vos sources sont excellentes.

Commentaires fermés.