Un appel à la grève lundi aux Galeries Lafayette de Paris pour protester contre les modalités du passe sanitaire

Le syndicat Sud n’est pas représentatif aux Galeries Lafayette. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le syndicat Sud dénonce notamment la mise en place d’un coupe-file spécial pour les employés vaccinés.

À quoi ressemblera la journée du 30 août aux Galeries Lafayette du boulevard Haussmann, dans le neuvième arrondissement de Paris? Un appel à la grève a été lancé par le syndicat Sud Galeries Lafayette alors que le passe sanitaire sera, à partir de ce lundi, obligatoire pour tous les collaborateurs et non plus pour les seuls clients. Pas représentatif dans l’entreprise, le syndicat s’élève notamment contre le principe de coupe-file réservé aux employés vaccinés que le magasin entend mettre en place.

Pour faciliter l’accès à son magasin pour ses milliers de collaborateurs, les Galeries Lafayette ont en effet prévu une entrée spéciale pour les vaccinés, qui ne sera pas accessible aux salariés présentant des tests PCR négatifs. De quoi mettre en rogne les syndicats. «On n’a pas de chiffres sur le nombre de vaccinés, mais autour de nous, beaucoup ne le sont pas, donc la crainte est en train de monter, s’inquiète auprès du Parisien Serge Halimi, du syndicat Sud Galeries Lafayette. Que vont devenir ceux qui n’auront pas un schéma vaccinal complet ? Je pense que l’employeur va se servir de ce prétexte pour faire des licenciements, c’est pour cette raison qu’on lance cet appel à la grève.»

Une journée sans encombre ?

Du côté des Galeries Lafayette, on tient à rassurer sur le bon déroulé de la journée de lundi. «C’est le fait d’un syndicaliste que l’on connaît bien, mais ce n’est pas un mouvement général», tempère-t-on. Peu inquiétée par ce préavis, la directrice de la communication Alexandra van Weddingen rappelle que «tout le monde est dans le même bateau, confrontés à la même situation». «Il n’y a pas de panique à bord pour lundi, on est prêts et organisés, poursuit-on. On fera tout pour que les choses se passent le plus sereinement et de la façon la plus fluide pour nos collaborateurs.»