Une société sous contrôle : le modèle chinois s’exporte bien…

L’épidémie de Covid est apparue d’abord en Chine : les Chinois ont confiné… Nous avons confiné aussi.

Après le pass sanitaire, voici le pass vaccinal qui nous arrive : la crainte d’une exportation du modèle de surveillance sociale chinois se précise.

La crise du Covid et l’instauration controversée du pass sanitaire puis du pass vaccinal , notamment en France, a fortement ravivé la crainte de voir le modèle chinois s’exporter dans le monde entier.

 

“Jamais la Chine n’est en effet allée aussi loin dans la volonté d’exportation de son modèle de surveillance sociale. Il s’agirait même désormais d’exporter son modèle dans les démocraties occidentales.

L’organisation du contrôle social et l’acceptation de la surveillance généralisée sont le moteur du développement technologique et économique chinois. Le crédit social, qui consiste en l’attribution d’une note aux citoyens en fonction de leur comportement, a des racines ancestrales dans la culture chinoise.”

 

Le crédit social ? On n’en est pas loin en France, avec l’instauration du pass vaccinal.

Le non vacciné n’aura plus le droit d’aller au cinéma, d’assister à un concert, de voyager, de se rendre dans un musée, peut-être même de travailler, etc.

Le non vacciné devient un paria de la société, mis au ban de la société…

 

En Chine, la surveillance de masse a augmenté de façon significative à la faveur de la crise sanitaire, selon le Lowy Institut, notamment via les QR codes qui sont devenus des armes de surveillance massive.

Le QR code ? Tout le monde connaît désormais, en France, ce système s’est généralisé.

Qui n’a pas son QR code ?

 

Ce qui est particulièrement inquiétant, c’est que “l’instauration du passe sanitaire risque malheureusement de perdurer, car, toute procédure d’exception est vouée à rentrer inéluctablement dans le droit commun, explique Charles Thibout, chercheur en sciences politiques. On l’a déjà vu avec l’état d’urgence depuis 2015. Il y a donc un risque important que ce genre de procédure soit intégré comme un élément normal de notre vie”. D’autant plus qu’il y a un phénomène d’accoutumance guidé par la peur, selon le chercheur : “Si vous craignez de mourir, vous êtes capables de rogner sur vos libertés ad libitum.”

 

Peut-on résister à cette invasion chinoise ?

Nous n’en prenons pas le chemin avec l’apparition du nouveau variant Omicron…

Et que se passera-t-il si de nouveaux variants apparaissent ? On peut craindre le pire.

Source : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-societe-sous-controle-le-238257

One thought on “Une société sous contrôle : le modèle chinois s’exporte bien…

  • Sait déjà le cas au Canada! les non injectés ne peuvent pas aller au ciné au resto prendre un avion un train un autobus ou sortir du pays. Moral de l’histoire, jeter votre téléphone achetez-vous une voiture payée en cache et surtout rester pur-sang, en bonne santé quoi!

Commentaires fermés.