Vaccination et compagnies aériennes : “tirer la sonnette d’alarme”, un “devoir”

Vaccination et compagnies aériennes : "tirer la sonnette d'alarme", un "devoir"

 
 
Rompus à la gestion du risque, à laquelle ils sont formés et exercés, avec des procédures très exigeantes, les personnels navigants des compagnies aériennes ont une perception aiguisée des enjeux de la vaccination anti-covid, quasi-obligatoire de fait, à laquelle ils sont confrontés. Nous recevons François, un représentant des “Navigants libres”, un collectif formé il y a quelques mois, pour évoquer les particularités de leur situation.
 
Leur risque individuel a une portée collective, du fait de l’impact qu’il peut avoir sur les passagers qu’ils prennent en charge. François nous explique quels signaux ils ont identifiés, quelles demandes ils portent, dans une démarche “constructive”, et quelles procédures ont été entreprises avec leur avocat Me Protat (un recours, et une QPC…). Il rappelle qu’il est de leur “devoir d’alerter les autorités” s’ils estiment qu’il y a “un danger imminent”.
 

Mise à jour 17h55 : les “Navigants libres” n’ont pas obtenu gain de cause, leur recours n’ayant même pas obtenu d’audience. Ils annoncent saisir la CEDH :

Commentaires fermés.