Vaccination : Les influenceurs juifs appelés en renfort pour une campagne d’équité

L’initiative mondiale vise à faire connaître l’effort de vaccination de l’UNICEF par l’intermédiaire des influenceurs sur les médias sociaux

Une infirmière administre un vaccin AstraZeneca contre le COVID-19, dans un centre de santé de district qui administre la première, la deuxième et les doses de rappel aux personnes éligibles, dans le quartier défavorisé de Kibera à Nairobi, au Kenya, jeudi 20 janvier 2022. Au moins 2,8 millions de doses de vaccins COVID-19 données à des pays africains ont expiré, a déclaré jeudi le Centre africain de contrôle des maladies, citant la courte durée de conservation comme principale raison. (AP Photo/Brian Inganga)

OLAM, un réseau de plus de 60 ONG juives et israéliennes, coordonne une campagne sur les médias sociaux pour lutter contre le COVID-19 et demande aux influenceurs juifs d’encourager leurs abonnés à faire un don à la cause dans le cadre d’un effort d’une semaine qui débute ce 14 février.

La campagne #EndThePandemic vient renforcer le travail de l’UNICEF destiné à superviser l’approvisionnement, l’entreposage et la livraison de 4,1 milliards de doses de vaccin contre le COVID-19 en 2022 aux populations vulnérables et à risque élevé qui ont peu accès aux vaccins.

Un lien sur les médias sociaux a été créé pour enregistrer les dons faits pendant la campagne.

OLAM, qui signifie « monde » en hébreu, demande aux participants d’afficher le lien et d’inciter les abonnés à faire un don par des clics dans la fenêtre ouverte à cet effet.

Des boîtes du vaccin AstraZeneca contre la COVID-19, fabriqué par le Serum Institute of India, arrivent à l’aéroport de Mogadiscio, en Somalie, dans le cadre de l’initiative mondiale COVAX. (Crédit : AP/Farah Abdi Warsameh)

« Le concept juif de ‘hakarat hatov’, pour exprimer nos remerciements pour ce que nous avons reçu, est une valeur acceptée et répandue au sein de notre communauté », a déclaré Dyonna Ginsburg, PDG de l’OLAM.

« Moins de 10 % des habitants des pays à faible revenu sont vaccinés. Afin d’avoir un impact à grande échelle, la communauté juive doit unir ses forces à d’importants efforts multisectoriels pour s’attaquer au problème de l’accès mondial aux vaccins. Ne rien faire dans ce cas n’était tout simplement pas une option », a déclaré Dyonna Ginsburg.

L’égalité face à la vaccination est un problème mondial urgent, les pays les plus riches achetant les premiers lots de vaccins et laissant de nombreuses régions du monde sans vaccins.

L’OMS exige depuis des mois que les pays fassent davantage pour accélérer la distribution des vaccins dans les pays les plus pauvres, appelant tous les pays à vacciner au moins 70 % de leur population d’ici le milieu de cette année.

La moitié des 194 États membres de l’OMS n’ont pas atteint l’objectif précédent de vacciner 40 % de leur population à la fin de 2021, et 85 % des Africains n’avaient pas encore reçu une seule injection, a déclaré l’organisation le mois dernier.

L’AFP a contribué à cet article.

Source : https://fr.timesofisrael.com/vaccination-les-influenceurs-juifs-appeles-en-renfort-pour-une-campagne-dequite/

Commentaires fermés.