Vaccination: vers une pénurie de seringues en 2022 en raison du Covid-19?

Même si les industriels augmentaient leur capacité de production, cela prendrait beaucoup de temps avant que les produits soient disponibles.

Après la ruée sur les vaccins, bientôt la ruée sur les seringues. C’est très sérieux : boostée par la pandémie, la demande de seringues a explosé en 2021, dépassant largement les capacités de production des États. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’en inquiète et met en garde contre le risque d’une pénurie de matériel en 2022.

Pour bien comprendre l’impact de la pandémie sur le marché du matériel médical, il suffit de rappeler que près de 7 milliards de vaccins contre le Covid-19 ont déjà été utilisés dans le monde. C’est plus de deux fois le nombre de vaccins normalement injectés chaque année, hors pandémie. Des vaccins aussi essentiels que celui contre la rougeole.

Le risque, c’est bien celui d’avoir des vaccins contre les maladies les plus dangereuses, mais de ne pas avoir les seringues pour les administrer, prévient Lisa Hedman de l’OMS : « L’une des conséquences majeures d’une pénurie de seringues, ça pourrait être un retard dans les programmes de vaccination. Les effets pourraient se faire sentir pendant des années, si nous nous retrouvions avec une génération entière d’enfants qui n’ont pas été vaccinés contre les maladies infantiles. L’autre problème, c’est la réutilisation des seringues usagées, qui est très dangereuse. On sait que cette pratique tend à augmenter quand les seringues ne sont pas disponibles. »

Une grande partie des seringues utilisées pour les vaccins sont aujourd’hui fabriquées en Chine et en Inde. Mais même si les industriels augmentaient leur capacité de production, cela prendrait beaucoup de temps avant que les produits soient disponibles. La solution à court terme, dit l’OMS, c’est que les gouvernements ne commandent que les stocks dont ils ont besoin. Exactement l’inverse de ce qui s’est produit avec les vaccins contre le Covid-19.

Source : https://www.rfi.fr/fr/%C3%A9conomie/20211109-vaccination-vers-une-p%C3%A9nurie-de-seringues-en-2022-en-raison-du-covid-19