Vaccins : BioNTech, Pfizer et Moderna en route pour des bénéfices records

La biotech allemande BioNTech a annoncé un bénéfice de près de 4 milliards d’euros au premier semestre 2021. Avec la hausse des prix de leurs vaccins contre le Covid-19, Pfizer et Moderna devraient eux aussi afficher des gains exceptionnels.

Pour BioNTech le bond en avant est phénoménal. La biotech allemande, spécialiste de l’ARN messager, associée au géant américain Pfizer dans la confection d’un vaccin contre le Covid-19, a dévoilé lundi ses résultats semestriels. Sur les six premiers mois de l’année, l’entreprise a vu ses revenus atteindre 7,3 milliards d’euros. Une progression record alors que sur la même période l’année dernière ils plafonnaient à 69 millions d’euros. Mieux : alors que BioNTech perdait plus de 141 millions d’euros au premier semestre de 2020, son bénéfice en 2021 sur la même période s’est envolé à près de 4 milliards d’euros.  

Pas de doute, pour la petite entreprise allemande devenue leader dans les vaccins contre le Covid-19, l’avenir s’annonce radieux. Face à une crise dont on a encore bien du mal à entrevoir la sortie, l’entreprise a revu à la hausse ses prévisions de ventes pour 2021. Elle prévoit désormais d’engranger près de 16 milliards d’euros de revenus, bien au-dessus des 12,4 milliards précédemment annoncés. Et ces résultats pourraient être encore gonflés par les ventes du laboratoire Pfizer, son partenaire. Le vaccin développé par les deux entreprises devrait alors s’imposer comme le plus gros jackpot de l’histoire des médicaments avec un record de revenus à 28,5 milliards en 2021, en cumulant les ventes des deux laboratoires.  

Ces prévisions ne devraient toutefois pas faire rougir une autre biotech, Moderna, qui a annoncé la semaine dernière qu’elle prévoyait de vendre pour 20 milliards de dollars de vaccins contre le Covid-19 en 2021. Et ce n’est qu’un début. Le laboratoire créé par le Français Stéphane Bancel anticipe pour l’année prochaine une capacité de production contenue entre 2 et 3 milliards de doses, contre 800 millions à 1 milliard cette année.

Des prix à la hausse

BioNTech/Pfizer et Moderna, qui ont développé des vaccins contre le Covid-19 à la pointe de la technologie ARN messager, ont déjà livré plus d’un milliard de doses dans le monde, et s’apprêtent à passer de nouveaux accords. De quoi leur rapporter gros. Car les deux entités auraient également profité de leurs derniers contrats passés avec l’Union européenne pour augmenter de nouveau le prix de vente de leurs très demandés vaccins. Selon le Financial Times, Pfizer/BioNTech aurait fait grimper le tarif de plus 25%, avec une dose passant désormais de 15,5 euros à 19,5 euros, quand le prix du vaccin de Moderna serait passé de 19 euros à 21,5 euros, soit une augmentation de près de 13%.  

Le 8 mai, l’UE avait en effet passé un nouveau contrat pour acheter jusqu’à 1,8 milliard de doses de vaccins à BioNTech-Pfizer, livrable jusqu’en 2023. Un approvisionnement complété par une option d’achat de 150 millions de doses pour 2022, dans le cadre d’un accord conclu avec Moderna en février. Le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, justifiait cette augmentation par des “contrats plus exigeants”, notamment sur des “calendriers de livraisons plus précis”, des vaccins adaptés aux variants et une production essentiellement européenne.

Vers une troisième dose

A l’inverse de leurs concurrents sur le marché européen Astra-Zeneca et Johnson & Johnson, Pfizer et Moderna ne s’étaient pas engagés à vendre leurs produits à prix coûtant. Avec des vaccins considérés comme très efficaces pour lutter contre le Covid-19, les deux laboratoires jouissent d’une position très favorable. De quoi faire oublier bien vite leur promesse initiale de ne pas augmenter les prix avant la fin de la pandémie et de faire grossir considérablement leur chiffre d’affaires. Le cabinet de conseil Airfinity, qui s’est intéressé aux prévisions de revenus du marché des vaccins contre le Covid-19 estimait ainsi que la domination de Pfizer et Moderna pourrait être encore plus grande l’année prochaine, avec des ventes de vaccins pouvant atteindre respectivement 56 et 30 milliards de dollars.  

Source :

One thought on “Vaccins : BioNTech, Pfizer et Moderna en route pour des bénéfices records

  • C’est l’argent sale qui mène le monde surtout lorsque ce sont des gens comme nos politiques qui attendent les retombées pour leur campagne électorale. Honte d’être Française ….

Commentaires fermés.