Vaccins Covid: Pfizer suspendu à l’issue d’un décès à Rabat

Vaccins Covid: Pfizer suspendu à l

Contrairement à ce que des sources ministérielles ont avancé comme explications en début de journée, le cafouillage constaté aujourd’hui autour de la disponibilité des vaccins Pfizer dans plusieurs centres de vaccination, n’est pas dû à des impératifs de planification des rendez-vous.

Selon nos informations, le vaccin a été provisoirement (24 à 48 heures) suspendu le temps d’établir un rapport après le décès d’une jeune fille à Rabat. “Il s’agit d’une mesure de pharmacovigilance qui est appliquée de manière systématique”, précisent nos sources, “affirmant à ce stade qu’il n’y a pas de cause à effet entre l’injection du vaccin et le décès de la fille”.

Source https://www.leconomiste.com/flash-infos/vaccins-covid-pfizer-suspendu-l-issue-d-un-deces-rabat

2 thoughts on “Vaccins Covid: Pfizer suspendu à l’issue d’un décès à Rabat

  • quand il y a un deces apres vaccination, les médias officiels sont toujours tres prudent pour tire des conclusions….rien n’indique que il y a des rapports entre le décès et le vaccin etc..
    .on ne retrouve pas cette prudence et analyse lors de supposés décès suite covid..là on saute tout de suite aux conclusions

    • Et oui et si on évoque une comorbidite de la victime, pourquoi ne pas avoir pris de précautions auparavant au lieu de clamer qu il fallait vacciner les personnes à risques et à co-morbidité prioritairement ? Au moins en Suisse, on pratique des tests pour les allergies avant qu ils ne fassent des œdèmes de Quinck.

Commentaires fermés.