VIETNAM – Le Département de la Santé de la province de Bac Giang a confirmé qu’un des quatre étudiants qui ont subi un choc anaphylactique après avoir reçu l’injection PFIZER est décédé.

Un étudiant meurt après avoir reçu le vaccin Covid Pfizer dans une province du nord du pays

Un personnel médical tient un flacon du vaccin Covid-19 de Pfizer à Hanoi, le 23 novembre 2021. Photo de VnExpress/Giang Huy

Le département de la santé de la province de Bac Giang a confirmé qu’un des quatre élèves ayant subi un choc anaphylactique après avoir reçu le vaccin Pfizer dans le district de Son Dong est décédé.

Nguyen Thi Thu Huong, directrice adjointe du département, a déclaré dimanche que la cause du décès de l’élève de 16 ans avait été initialement déterminée comme une “réaction excessive au vaccin”.

Il a d’abord été traité à l’hôpital Bach Mai de Hanoi avec une étudiante du même âge, également atteinte d’une anaphylaxie sévère après avoir reçu le vaccin Pfizer le 24 novembre dans le district de Son Dong. Deux autres étudiants présentant une réaction moins grave sont traités dans le district.

Un représentant de l’hôpital Bach Mai a déclaré que la jeune fille restait dans un état critique et que les médecins faisaient de leur mieux pour la sauver.

Les cas d’anaphylaxie se sont produits lorsque 700 élèves ont été vaccinés avec le vaccin Covid-19 de Pfizer dans une station de vaccination mobile installée au lycée n° 2 et à l’internat des minorités ethniques de Son Dong, dans le district éponyme.

Environ 15 à 30 minutes après l’inoculation, quatre élèves ont présenté des symptômes d’anaphylaxie. Deux d’entre eux ont eu des réactions graves comme des vertiges, un essoufflement, des douleurs thoraciques, des nausées, une pâleur de la peau, un ralentissement du rythme cardiaque et un indice de saturation en oxygène dans le sang inférieur à 90 %, alors que le taux normal est de 95 à 100 %.

Après avoir reçu les deux étudiants, les médecins de l’hôpital Bach Mai les ont immédiatement traités par oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO), en se concentrant sur l’amélioration de leurs fonctions cardiopulmonaires.

Près de 30 provinces et villes ont vacciné les enfants âgés de 12 à 17 ans avec plus de 2 millions de doses. Plus de 23,1 % des enfants de cette tranche d’âge ont reçu au moins une dose.

Depuis le 12 novembre, Bac Giang a vacciné les enfants de 12 à 18 ans avec près de 174 000 doses.

Le ministère de la Santé a déclaré que les vaccinations dans d’autres localités se sont déroulées en toute sécurité. Les réactions les plus courantes chez les enfants après avoir reçu le vaccin Covid sont une légère fièvre, des douleurs musculaires et des douleurs au bras, a-t-il noté.

Le Vietnam a approuvé deux vaccins de Pfizer et Moderna pour la vaccination des enfants âgés de 12 à 17 ans.

Bac Giang a enregistré plus de 6 969 cas de Covid-19 lors de la quatrième vague de coronavirus, dont 15 décès. Plus de 1,2 million de personnes ont été vaccinées, et plus de 820 000 ont reçu deux doses.

Traduction de l’article :