Vietnam : Un adolescent de Ha Noi meurt après avoir reçu le vaccin COVID-19

Une élève de 14 ans de la commune de Nhi Khe, dans le district de Thuong Tin à Ha Noi, est décédée un jour après avoir été vaccinée contre le COVID-19, a confirmé le chef de l’autorité communale.

Nine grade students at Nguyễn Trãi Secondary School in Hà Nội's Hà Đông District are given COVID-19 vaccinations on Saturday. —VNA/VNS Photo Minh Quyết
Des élèves de 9e année de l’école secondaire Nguyen Trai, dans le district de Ha Dong, à Ha Noi, sont vaccinés contre le COVID-19, samedi -VNA/VNS Photo Minh Quyet

Elle est la deuxième étudiante à mourir depuis que le Viet Nam a lancé la campagne de vaccination COVID-19 pour les lycéens.

Nguyen Viet Binh, président du comité populaire communal, a déclaré que la jeune fille avait été vaccinée samedi à 8h14.

Tôt le lendemain matin, elle a eu de la fièvre et a été emmenée à l’hôpital général de Thường Tín avant d’être transférée à l’hôpital Bach Mai pour y être soignée. Elle est décédée à 10 heures du matin le même jour.

Bình a déclaré que les autorités mènent une enquête pour déterminer la cause exacte du décès.

Les dirigeants du comité populaire du district de Thuong Tin ont rendu visite à la famille de l’étudiante et lui ont présenté leurs condoléances.

Le Bureau national d’immunisation élargie a déclaré qu’une réunion serait organisée avec le conseil des professionnels de la santé pour approfondir l’enquête sur le décès.

La ville poursuivra la campagne de vaccination des étudiants comme prévu.

Dimanche, un étudiant du nord de la province de Bac Giang est décédé après avoir été vacciné contre le COVID-19.

L’étudiant a subi un grave choc anaphylactique peu après avoir été vacciné. Il a été transporté à l’hôpital Bach Mai de Ha Nội pour un traitement d’urgence et est décédé cinq jours plus tard.

Hà Nội a commencé la campagne de vaccination contre le COVID-19 pour les lycéens le 23 novembre, en utilisant le vaccin Pfizer/BioNTech. La ville a lancé la campagne de vaccination pour les élèves de neuvième année le 27 novembre.

Au cours du quatrième trimestre de cette année et du premier trimestre de l’année prochaine, la ville vise à administrer les vaccins COVID-19 à tous les enfants âgés de 12 à 17 ans.

791.921 enfants devraient être vaccinés, dont 519.547 enfants âgés de 12 à 16 ans et 272.374 enfants âgés de 16 à 18 ans.

En date de samedi, 36 localités sur 63 dans le pays, dont Ha Noi, Ha Nam, Ninh Binh, Bac Giang, Bac Ninh, Phu Tho, Quang Ninh, Lai Chau, Lang Son, Ha Giang, Cao Bang, Lao Cai, Dien Bien, Quang Binh, Thua Thien Hue, Da Nang, Khanh Hoa, Ninh Thuan, Binh Thuan, HCM City, Bà Rịa Vũng Tàu, Đồng Nai, Tiền Giang, Long An, Lâm Đồng, Tây Ninh, Sóc Trăng, An Giang, Vinh Long, Dong Thap, Binh Duong, Binh Phuoc, Kien Giang, Ca Mau, Bac Lieu và Hau Giang, ont commencé à vacciner les enfants âgés de 12 à 17 ans.

Les localités vont progressivement abaisser l’âge des enfants à vacciner. Actuellement, de nombreuses localités ont vacciné les enfants en huitième et neuvième année.

Samedi, 3 427 977 doses de vaccin ont été injectées pour cette tranche d’âge, dont 2 892 168 doses de la première dose et 535 809 doses de la deuxième dose.

Le taux de couverture de la première dose est de 31,7 % et celui de la deuxième dose de 5,9 % de la population de ce groupe.

Khong Minh Tuan, directeur adjoint du Centre de contrôle des maladies de Ha Noi, a déclaré que le vaccin COVID-19 Pfizer (Comirnaty) était utilisé pour les enfants. Les familles, les parents et les soignants devaient surveiller de près la santé des enfants après la vaccination. ‘

Source :