Washington ne réussira pas à priver Moscou de sa voix à l’échelle internationale, estime Lavrov

Pour le chef de la diplomatie russe, l’annonce d’une nouvelle livraison d’armes de Washington à Kiev a pour objectif de contenir la Russie et la contraindre à respecter des «règles» inventées pas les Etats-Unis. «Ils ne réussiront pas», a-t-il lancé.

Interrogé ce 19 juin sur le but recherché par Washington à la suite de son annonce d’une nouvelle livraison d’armes à Kiev, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a estimé que l’objectif souhaité est d’exiger de la Russie qu’elle se plie aux règles édictées par les Etats-Unis dans le cadre des relations internationales.

«Ils cherchent à obtenir ce qu’ils ont annoncé depuis longtemps : “la Russie doit connaître sa place, le Russie n’a pas le droit d’avoir sa propre voix dans les relations internationales. La Russie doit respecter les “règles” inventées par les Etats-Unis», a-t-il répondu à la journaliste de l’émission Moscou. Kremlin. Poutine..

«Je pense qu’il est très clair qu’ils ne réussiront pas», a ajouté le chef de la diplomatie russe. Début juin, le président russe Vladimir Poutine avait jugé que les livraisons d’armes à Kiev par Washington reflétaient une volonté de faire durer le conflit pour affaiblir Moscou : «Tout ce raffut autour de livraisons supplémentaires d’armes, à mon avis, n’a qu’un seul but : faire durer le conflit armé autant que possible.»

Source